Nos 10 conseils pour voyager en temps de COVID-19

Voyager pendant la Covid semble être un oxymore et ce à notre plus grand regret… Entre toutes les restrictions de déplacement, les tests PCR à réaliser avant le départ… Tout ceci change profondément notre routine de voyage, pourtant, la plupart d’entre nous rêve plus que jamais d’escapades et d’évasion pour enfin profiter à nouveau de ce que le monde nous offre !

Alors pour reprendre la route des voyages en Europe dans un premier temps avec la levée des restrictions au sein de l’UE depuis le 3 mai 2021, puis à l’international (très vite on l’espère), nous vous avons préparé nos 10 conseils pour préparer votre voyage sereinement !

Crédit photo @karl_shakur

1. Vérifier les conditions d’entrée de la destination

Commençons par le commencement, voyager oui, mais où est-ce que c’est possible ? Avant de réserver votre voyage, il est impératif de vérifier (et re-vérifier) les conditions d’entrée de votre destination ! Il serait dommage d’avoir des mauvaises surprises une fois sur place. Mais où faire ses recherches ? Nous vous avons compilé les sources d’informations les plus fiables et les plus utiles :

  1. Le site du Ministère de l’Intérieur pour vérifier les conditions d’entrée des destinations européennes et internationales. Les informations y sont quotidiennement mises à jour et officielles.
  2. La carte interactive de l’Association Internationale du Transport Aérien pour celles et ceux qui veulent voyager n’importe où tant que c’est possible sans trop de restrictions ! Ploum plouf ça ne sera pas toi…
  3. La carte interactive de l’Union Européenne pour consulter les restrictions propres à l’UE.
  4. La carte interactive de Tripsguard, le site est en anglais mais on aime sa clarté et surtout la possibilité d’indiquer si vous êtes vaccinés ou non.
  5. Les Ambassades de France des pays du monde entier si vous avez besoin de renseignements très précis ou avez une situation complexe.

On va s’arrêter là car trop d’informations pourrait avoir un effet contre-productif et vous pourriez très vite être perdus ! Avec les sites ci-dessus, vous pourrez prendre connaissance des dernières restrictions et formalités à accomplir avant votre départ ou même choisir votre prochain voyage ! À noter qu’il est aussi important de vérifier les restrictions sur place (couvre-feu, commerces fermés etc.) ce qui vous aidera certainement à faire votre choix.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que certaines destinations exigent que les voyageurs remplissent un formulaire avant le départ qui vous délivrera un QR Code à présenter aux services de l’immigration du pays. Si vous n’êtes pas en mesure de présenter le QR Code (ou le formulaire au format papier si cela est autorisé), l’entrée sur le territoire pourra vous être refusée. On sait que prendre l’avion vous manque mais quand même faire un aller-retour dans la même journée, ça ne vaut pas le coup ! Alors on se renseigne bien avant le départ pour que tout se passe comme sur des roulettes !

2. Souscrire à une assurance voyage

En ces temps perturbés, nous vous recommandons vivement de souscrire à une assurance voyage au moment de votre réservation. Sachez que certaines destinations l’imposent et les compagnies aériennes vérifient si les passagers y ont bien souscrit avant le départ ! En effet, en cas de contagion à la Covid-19 sur place, les frais médicaux ou encore de quarantaine peuvent vite grimper ! Chez Option Way, nous vous proposons des assurances spéciales COVID-19 pour partir l’esprit tranquille ! Vous êtes couverts si vous ne pouvez pas partir car positif au Covid-19, en cas de contamination sur place (prise en charge des frais médicaux Covid-19 inclus jusqu’à 150000€) et prise en charge des frais hôteliers en cas de quatorzaine sur place et prolongation de votre séjour.

On ne veut pas parler de choses négatives mais vaut mieux prévenir que guérir ! Vous voilà parés pour des vacances en toute sécurité !

3. Aménager votre planning pour réaliser vos tests PCR

Comme vous le savez, la plupart des destinations exigent que les passagers présentent un test PCR négatif (cela peut être même le cas si vous êtes vaccinés contre la Covid-19, d’où l’importance de vérifier les exigences de votre destination !) datant d’entre 72 à 24h dans la majorité des cas. Bien que les délais des laboratoires n’aient plus rien à voir avec ceux du début de la crise, il est nécessaire de bien calculer et de prévoir le jour de la réalisation du test pour que celui-ci soit toujours valable lors de votre arrivée (surtout si vous avez des escales !). Vous pouvez rechercher les centres de dépistage de votre région ici.

Certaines destinations peuvent également demander un test antigénique réalisé quelques heures avec le vol (en plus d’un test PCR négatif). C’est aussi à prévoir dans votre emploi du temps de voyage, mais pas de panique, de nombreux aéroports le proposent désormais. Vous pourrez trouver des informations sur les centres de tests en consultant le site de vos aéroports d’arrivée/de départ.

Pour votre retour dans votre pays de résidence, il sera aussi généralement nécessaire de fournir le résultat d’un test PCR, vous pourrez demander conseil à votre hôtel pour connaître les laboratoires à proximité (certains vous proposent même de réaliser les tests directement dans votre chambre).

Enfin, en provenance de certains pays, une quarantaine peut être imposée à votre retour, il est donc important de vérifier les restrictions avant votre départ pour prévoir toutes ces éventualités. Concernant la France, vous trouverez toutes les informations ici.

4. Se procurer votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM)

Quèsaco ? Et bien c’est très simple, les tests réalisés à l’étranger sont en partie pris en charge par l’Assurance Maladie ! Bonne nouvelle, quand on sait que le prix d’un test peut dépasser 100€ dans certains pays et de quoi faire du bien à votre budget vacances pour profiter davantage !

Vous devrez demander votre carte minimum 15 jours avant votre départ (le plus tôt est le mieux) sur votre compte Ameli. Attention, la carte est nominative, il vous faudra donc la demander pour tous les membres du voyage.

Comment ça marche exactement ?

  • si vous voyagez au sein de l’Union européenne : il vous suffira de présenter votre CEAM au laboratoire européen dans lequel vous vous trouvez pour votre test.

Les tests de dépistage sont pris en charge sur la base d’un forfait de 50 euros qui correspond aux frais de prélèvement et d’analyse. Vous n’aurez donc qu’à régler la différence si toutefois il y en a une ou faire l’avance des frais et remplir le formulaire des « Soins reçus à l’étranger » à votre retour en France accompagné des justificatifs. 

  • si vous voyagez hors de l’Union européenne : dans ce cas, vous pourrez demander une prise en charge à votre retour en France.

Veuillez noter que seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense (si vous avez des symptômes de la Covid-19 par exemple et avec prescription). Vous devrez donc remplir le formulaire des « Soins reçus à l’étranger » après votre retour accompagné d’un certificat médical et des justificatifs pour percevoir la prise en charge.

5. Prendre connaissance des mesures sanitaires de la compagnie aérienne

Chaque compagnie aérienne a mis en place des mesures sanitaires pour protéger ses passagers mais également son personnel. Nous vous recommandons d’en prendre connaissance avant votre départ pour respecter toutes les procédures existantes. Par exemple, la plupart des compagnies n’acceptent que les masques chirurgicaux à bord et refusent les masques en tissu, il vous faudra donc prévoir en conséquence. La politique bagage peut également avoir été modifiée de manière temporaire.

Vous pouvez également prendre connaissance des mesures sanitaires mises en place par les aéroports pour protéger les passagers et limiter les contacts.

6. Préparer votre valise

À situation exceptionnelle, valise exceptionnelle n’est-ce-pas ? Pas tant que ça en réalité, mais on voulait juste vous rappeler de bien glisser des masques dans votre valise au cas où leur prix serait élevé dans votre pays de destination ou qu’ils soient plus difficilement trouvables ! Même chose pour le gel hydro-alcoolique, vous pouvez emporter une bouteille d’un litre pour les plus prévoyants (attention, à bien la mettre dans votre valise en soute et non dans votre bagage cabine qui ne doit contenir que des liquides de 100ml maximum !).

Préparer sa valise en temps de Covid-19 - @Arnel Hasanovic - Unsplash
Préparer sa valise en temps de Covid-19 – @Arnel Hasanovic – Unsplash

7. Remplissez les attestations nécessaires

On ne sait pas combien de temps encore il faudra remplir des attestations mais en attendant pas le choix, il faut bien passer par cette case. Ainsi, à priori, jusqu’au 30 juin (sauf prolongation en cas de dégradation de la situation sanitaire), il vous faudra remplir une attestation de déplacement dérogatoire si vous devez vous rendre à l’aéroport pendant les heures de couvre-feu. En cas de contrôle, il vous faudra également présenter votre réservation ou carte d’embarquement. Aussi, il est nécessaire de remplir une attestation de déplacement et de voyage pour les voyages soumis au régime de motifs impérieux ou encore une attestation sur l’honneur de ne pas avoir eu des symptômes dans les dernières heures avant votre vol.

8. Enregistrez-vous en ligne

De nombreuses compagnies aériennes encouragent leurs voyageurs à s’enregistrer en ligne avant le départ et celles-ci ont fait des efforts pour faciliter l’enregistrement sur leur site ou via leur application mobile. Ceci permet de réduire les contacts à l’aéroport et vous fait gagner du temps : 2 en 1 !

Pour plus de confort, nous vous recommandons donc de vous enregistrer dès que cela est possible (généralement 24 heures avant votre vol ou avant pour certaines compagnies), c’est à ce moment que vous pourrez choisir vos sièges. D’ailleurs sachez que certaines compagnies vous proposent de réserver le siège attenant au vôtre pour qu’il reste vide, un peu plus de tranquillité pour ceux qui veulent réduire les contacts au maximum ! Tout est prévu pour que vous voyagiez en toute sécurité !

9. Vérifier le statut de votre vol

On espère que votre vol ne sera pas perturbé mais sait-on jamais… Pour vous éviter les montagnes russes arrivés à l’aéroport, nous vous invitons à vérifier le statut de votre vol la veille de votre départ pour être sûrs que tout est ok ! À priori pas de problème si vous n’avez rien reçu avant mais vaut mieux être rassurés n’est-ce-pas ? Ça serait bête de faire jalouser vos ami-e-s alors que votre vol est annulé…

10. N’oubliez pas votre appareil photo ou smartphone

Et après des mois sans pouvoir voyager il faudra bien faire envier les copains non ? Vous savez celui qui ne voulait pas partir… Donc surtout n’oubliez pas vos chargeurs, sinon l’arroseur finira par être arrosé ! Enfin le maître mot de vos vacances est PRO-FI-TER de l’instant présent (donc des photos mais pas à gogo !) et tenter d’oublier ce que nous venons de vivre et de vous évader (tout en respectant les gestes barrières).

Crédit photo @timotej